Foire aux questions

La raison pourquoi notre sel contient souvent de l’iode et du fluor

En Suisse comme dans d’autres pays, le sel de cuisine est souvent enrichi en iode et en fluor. Ces oligo-éléments sont importants pour notre santé.

Salzstory - Fluor & Iode

Que ce soit lors du petit déjeuner, le repas du midi ou au dîner : le sel de cuisine est toujours sur la table à manger. Souvent, il contient de l’iode et du fluor. Mais quelle est la raison pourquoi nous avons besoin de ces deux oligo-éléments ?

L’iode est essentiel

L’iode est un oligo-élément essentiel. Une carence en iode peut entraîner un grossissement de la thyroïde ou d’autres problèmes de santé graves. Un manque d’iode est particulièrement dangereux pendant la phase de croissance des enfants. Comme presque toutes les personnes consomment régulièrement du sel, il est aujourd’hui encore le support idéal pour l’iode.

Le fluor aide à lutter contre les caries

L’idée d’enrichir le sel de cuisine en fluor remonte à 1950 environ. Cette mesure a été prise pour lutter contre les caries. Le fluor renforce l’émail des dents qui résiste ainsi mieux aux attaques des bactéries responsables des caries.

Comment l’iode et le fluor sont ajoutés dans le sel de cuisine

Pour obtenir le dosage correct d’iode et de fluor dans le sel, ce dernier est vaporisé à l’aide d’une solution contenant ces deux oligo-éléments. La loi suisse sur les denrées alimentaires indique très précisément la forme et la quantité d’iode et de fluor autorisées. Ces taux sont définis par la Commission fluor et iode de l’Académie des sciences médicales et l’Office fédéral de la santé. Si les besoins en iode et en fluor de la population changent, il nous est demandé d’adapter notre production. La teneur en iode a été relevée de 20 à 25 milligrammes par kilogramme en 2014 pour la dernière fois.

L'OMS recommande aux adultes de consommer jusqu'à cinq grammes de sel par jour. Si le sel contient ces oligo-éléments, il couvrira les besoins en iode et en fluor.