L’avenir de l’approvisionnement en sel suisse

Les Salines Suisses ont été mandatées par les 26 cantons et la Principauté de Liechtenstein pour assurer l’approvisionnement en sel solidaire, indépendant et fiable de la Suisse avec une production nationale. Pour remplir ce contrat à long terme, la carte du sel de la Suisse est complétée en permanence et les données géologiques des gisements, telles que la profondeur, l’épaisseur, la situation et la pureté de sel, sont collectées. C’est pourquoi des sondages et des mesures soniques sont réalisés régulièrement dans les régions concernées.

Les gisements de sel de la Suisse
Les gisements de sel suisses proviennent du paléo-océan qui s’est évaporé il y a 200 millions d’années en laissant des couches de sel pouvant atteindre 50 mètres d’épaisseur dans le nord-ouest du pays, le Jura et le Plateau. Ces gisements vont encore suffire pour des siècles. Mais les quelque 50 puits de forage actifs à Möhlin et Pratteln ne fourniront du sel que jusqu’en 2025.

Nouveaux puits de forage
C’est pourquoi, dès 2025, de nouveaux puits de forage seront nécessaires. Actuellement, nous étudions les possibilités de mise en service de nouveaux puits tant à la Saline de Riburg qu’à la Saline de Schweizerhalle. Des terrains situés dans la région de Möhlin et au sud de Muttenz sont au cœur de la réflexion. Ces puits permettront d’assurer la production de sel ignigène pour les prochaines décennies.