Sel des Alpes, terroir, histoire et innovation

Depuis 1554, Sel des Alpes participe à l’Histoire suisse. Produit et conditionné à la Saline de Bex, avec authenticité, savoir-faire et innovation technologique qui sont au service de son extraction depuis des siècles, il est aujourd’hui 100 % durable et respectueux de son patrimoine.

Saline de Bex

De la légende au patrimoine suisse

Pendant des millions d’années, le sel est resté endormi dans la roche. C’est au XVe siècle, selon la légende, qu’un jeune berger qui faisait paître ses chèvres sur les hauteurs de Bex s’est aperçu que son troupeau s’arrêtait toujours pour s’abreuver aux mêmes sources. C’est en goûtant l’eau à son tour qu’il réalisa qu’elle était salée.

Découvrir ce sel, synonyme de vie, ressource inespérée pour ce peuple montagnard du centre de l’Europe si loin des rives de la mer, c’était découvrir un trésor. Voilà pourquoi les hommes ont creusé ici des kilomètres de galeries et de salles souterraines, qui forment les Mines de Sel de Bex, jusqu’à atteindre l’or blanc capturé au coeur de la montagne salée.

Du sel !? Dans les Alpes ?! Oui, grâce à la mer primitive Thétys qui s’est retirée de nos contrées il y a deux cents millions d’années, en laissant ce fameux sel emprisonné dans la roche de ce qui deviendra les Alpes.

Le quotidien des derniers mineurs de Suisse

Les trois mineurs des Mines de Sel de Bex, Gabriel, Sylvain et Éric, font vivre chaque jour ce patrimoine unique. Chaque matin, les derniers mineurs de Suisse se rendent au cœur de la montagne salée à bord du fameux Train des Mineurs que peuvent également emprunter les visiteurs des Mines. Seule liaison avec l’extérieur, le voyage de trois kilomètres amène à la salle de l’Espace, lieu de forage creusé dans la roche. C’est ici que nos mineurs vont extraire le sel de la montagne, à l’aide d’eau de source afin d’en préserver la pureté exceptionnelle.

Choisir Sel des Alpes, c’est donc non seulement choisir un produit d’une qualité et d’une pureté incomparable, mais c’est également faire vivre un patrimoine d’une richesse inestimable.

Une production unique entre authenticité et innovation technologique

Pour extraire cette matière première, indispensable à la vie, les mineurs commencent par forer la montagne. Pour découvrir le précieux sel, ils analysent la roche, à l’aide de carottes extraites des forages. L’analyse de ces carottes révélera si le forage contient suffisamment de veines salifères pour pouvoir être exploité. En effet, la montagne nous réserve toujours son lot de surprises, et il arrive que des forages ne puissent être utilisés.

Lorsque la zone se révèle être chargée en sel, de l’eau de source est injectée sous haute pression dans le forage, lui permettant d’atteindre le sel contenu dans la roche. À son contact, l’eau se gorge de sel. Cette saumure remonte ensuite dans le forage, par un système de double tuyau pour être stockée dans nos puits souterrains. Elle est ensuite acheminée par un canal, appelé saumoduc, jusqu’à la Saline du Bévieux, notre site de production situé à deux kilomètres en contrebas des mines.

Cet extraordinaire patrimoine, fruit de cinq siècles de recherches et d’innovation, est l’œuvre de générations d’hommes passionnés, grâce à leur obstination, leur créativité et leur courage.

Une technologie révolutionnaire inventée à Bex

À la Saline du Bévieux, la saumure est transformée en sel grâce à l’évaporation de l’eau. L’énergie nécessaire pour cette évaporation est produite grâce au principe inventé en 1877 à Bex par Antoine-Paul Piccard (grand-oncle d’un certain Bertrand Piccard) : la thermocompression. Ce procédé, aujourd’hui utilisé dans le monde entier, permet la réinsertion de l’énergie libérée par la vapeur de l’évaporation recompressée. Cette thermocompression réduit de près de 90 % l’énergie nécessaire à la production de sel.

Aujourd’hui encore, nous poursuivons nos efforts d’innovation afin de vous proposer des produits encore plus exceptionnels. Grâce aux travaux de nos ingénieurs et de nos artisans, nous avons construit un atelier de production artisanal unique en Europe, au coeur des Mines de Sel de Bex, où nous fabriquons la Fleur des Alpes, notre sel d’exception.

Une production respectueuse de l’environnement

C’est parce que la nature nous a offert ce sel si précieux que nous nous efforçons de produire notre Sel des Alpes dans le plus grand respect de l’environnement. L’intégralité des besoins en énergie, des Mines et de la Saline, est couverte par la production de notre propre centrale hydroélectrique, qui fonctionne grâce à l’Avançon, la rivière qui borde la Saline. Nous sommes donc fiers de pouvoir affirmer que la production de notre Sel des Alpes est entièrement réalisée grâce à notre propre énergie verte.